Les parures de la Cova del Parpalló (Gandia, Valencia)

Vitrina 17
Avec l'apparition de l'Homme moderne surgissent les premiers objets destinés à la parure. Les enterrements et les échantillons récupérés dans les lieux d'habitat attestent du port, chez les chasseurs du Paléolithique supérieur européen, et ce depuis l'Aurignacien, d'une grande variéte de perles, coquillages, dents perforées et petites sculptures cousus sur leurs vêtements; lequel, joint à l'utilisation de colliers et autres types de pendentifs, contribua à leur embellissement personnel.
Back to top